La plume heureuse

Chronique de langue plutôt amusante, enrichie d'anecdotes sur Venise, le chant choral, l'enfance à la campagne, la vie à Québec...

samedi 14 mai 2005

Dans l'intervalle - In paradisum

Pas de nouveau billet cette semaine : j'ai perdu l'un de mes oncles. Entre le chagrin, le travail et les réunions de famille...

Entre le chagrin, le travail et les réunions de famille, disais-je donc avant de m'interrompre pour changer de paragraphe, il ne reste pas beaucoup de temps - mais tout de même assez pour lire la notice nécrologique. Or, celle-ci m'apprend une chose que, vu mon ignorance de l'évolution des usages en la matière, j'ai la naïveté de trouver un rien étrange : mon oncle, en effet, laisse dans le deuil sa soeur, feue Angéline D... (ma mère; mon père, lui, est laissé entre parenthèses).

Était-ce bien la peine de se presser d'aller la rejoindre, au ciel?

Line

Posté par Choubine à 03:36 - Commentaires [6] - Permalien [#]

Commentaires

    Ce petit clin d'œil tendre n'atténue sûrement pas le chagrin, mais il ouvre des perspectives optimistes... Amitiés.

    Posté par jujuly, samedi 14 mai 2005 à 17:32
  • Amitiés, jujuly.

    Posté par Line, lundi 16 mai 2005 à 00:36
  • Line, j'espère que ça va pour toi malgré tout...


    Amitiés,

    Maridan'

    Posté par Maridan', jeudi 19 mai 2005 à 20:47
  • Merci, Maridan'. Oui, ça va bien. J'espère achever bientôt mon prochain billet...

    Amitiés.

    Posté par Line, vendredi 20 mai 2005 à 02:15
  • "bientôt..." ?

    Eh bé, il doit être bien long, alors ;)

    Posté par jujuly, mardi 24 mai 2005 à 08:16
  • Comme le chantait pendant la Crise notre célèbre madame Bolduc ("la Bolduc", pour vos recherches) : "Ça va venir, ça va venir, découragez-vous pas..."

    Posté par Plume-Plume, mardi 24 mai 2005 à 10:39

Poster un commentaire